HADOPI est passé, et maintenant ?

mercredi, mai 02, 2007

URGENT : Le danger du programme de Nicolas Sarkozy autour des enjeux du numérique !!!!

Nous vous en parlions il y a quelques jours, le programme de Nicolas Sarkozy concernant les enjeux du numérique est totalement désastreux.

L'APRIL, association pour la défense des logiciels libre pense que le programme de Nicolas Sarkozy "présente un projet de société à l'ère du numérique qui date du siècle dernier."

Tout est là, noir sur blanc, Nicolas Sarkozy, nous propose un bond en arrière face aux enjeux du numérique et des libertés individuelles sur Internet.

Voici quelques morceaux choisis du communiqué de l'APRIL:

"
À la lecture de la réponse de dernière minute du candidat de l'UMP, l'APRIL comprend mieux ses hésitations à répondre à son questionnaire. Ne répondant pas de fait au questionnaire de l'APRIL, il montre, dans un court document de quatre pages, son incompétence, et celle de son entourage, sur des sujets aux enjeux sociétaux et économiques fondamentaux.

Plus grave encore, la vision présentée est celle d'un candidat qui n'a pas compris les différences fondamentales entre biens matériels et créations immatérielles."

"Sur la question des DRM il est le seul candidat à se déclarer clairement en faveur de la protection juridique des mesures techniques de protection et donc pour le contrôle de l'usage privé des oeuvres numériques. De même, sur la loi DADVSI il persiste et ne renie rien.

Nicolas Sarkozy a déjà annoncé il y a quelques jours que s'il était élu il remettrait en chantier la riposte graduée. Cela signifie concrètement la mise en place de DRM nouvelle génération ainsi qu'un contrôle automatique des réseaux."


Bref, avec Nicolas Sarkozy, nous allons entrer dans un ère de répression des libertés individuelles sur le Net (surveillance automatique des réseaux, notamment) ou face à la culture dématérialisée (propagation des DRMs, alors que même l'industrie commence à reculer sur cette question!).

Pour lire en intégralité le communiqué de l'April:

http://www.april.org/articles/communiques/pr-20070420.html


Amis, internautes, l'heure est grave! Mobilisez-vous!

Aucun commentaire: